L’alimentation par phases : axée sur la santé des animaux et l’environnement

Les besoins en nutriments des poules pondeuses diffèrent à chaque phase de ponte. De même, les exigences envers la composition de l’aliment évoluent aussi durant ces différentes périodes.

Le début de ponte : une étape cruciale

« Les débuts sont toujours difficiles », c’est aussi le cas pour les poules pondeuses. Tant que le taux de ponte ne dépasse pas 5 %, les poules reçoivent un aliment de pré-ponte. Elles peuvent ainsi s’habituer à l’aliment de ponte. Avec la prolongation des heures de lumière et la distribution d’un aliment starter, la période de ponte débute. L’aliment starter de Granovit contient des probiotiques de haute qualité bénéfiques pour les poules. De plus, des huiles essentielles et des antioxydants favorisent un milieu intestinal optimal et ainsi une digestion idéale des aliments. Ce concept de protection dans l’aliment starter permet de bien débuter la ponte. Lorsque les poules ont atteint leur 30e semaine d’âge, il est recommandé de passer à l’aliment de ponte 1.

 

«Grâce aux matières premières stables et de haute qualité de l’aliment de ponte, les poules ne remarquent pas les changements d’aliments entre les phases de ponte. Les transitions alimentaires se déroulent ainsi de manière fluide et sans stress. »

Mattia Tudisco, service technique volaille

Favoriser la persistance de ponte

L’aliment de ponte est axé sur l’optimisation des besoins en nutriments de la poule. Dans l’aliment de ponte 1, on veille à ce que la poule reçoive autant de protéines brutes et d’énergie que nécessaire, mais pas plus. On prévient ainsi des surcharges d’azote dans le métabolisme ou des dépôts de graisse. Ces derniers variant d’un animal à l’autre, il est recommandé de distribuer aux poules un aliment avec un complément qui protège le foie durant cette phase. Un foie gras n’est plus en mesure de détoxifier certains liquides corporels et la santé de l’animal en souffre. L’aliment de ponte 1 permet de maintenir une bonne persistance de ponte et une bonne santé de l’animal.


Conseil du technicien : L’alimentation par phases favorise la santé animale et permet une production d’œufs respectueuse des ressources 


Excellente qualité de coquille jusqu’à la fin

Dès la 45e semaine, il est recommandé de passer à l’aliment de ponte 2. Les besoins en calcium augmentent en fin de ponte. C’est pourquoi l’aliment contient un additif pour renforcer la coquille de l’œuf. À la fin de la période de ponte, la poule a besoin de moins de protéines brutes car la croissance est terminée et les performances de ponte ont tendance à diminuer.

L’aliment de ponte 3 permet d’obtenir une bonne persistance de ponte jusqu’à la fin. Il contient un mélange d’acides gras volatils et de sels de calcium. Parallèlement, l’indice de consommation diminue.

En utilisant les aliments Granovit, vous profitez des PLUS suivants :

  • Mélange d’huiles essentielles pour améliorer l’activité enzymatique
  • Antioxydants naturels pour assurer une bonne santé et un vieillissement optimal des animaux
  • Des probiotiques pour enrichir la flore intestinale
  • Une protection du foie avec des huiles essentielles et des vitamines du groupe B pour la synthèse des sels biliaires et la valorisation des lipides.
Découvrez notre gamme d'aliments pour poules pondeuses (PDF)

Vous êtes curieux de savoir si des aliments structurés de qualité supérieure maintiennent vos poules en bonne santé et en pleine forme ? Contactez le conseiller de vente de votre région. Nous nous ferons un plaisir de vous rendre visite dans votre exploitation afin d'examiner de plus près l'alimentation de vos animaux.

 
 

Dans la vidéo, vous en apprendrez plus sur l'utilisation du fourrage Granovit dans l'exploitation de Peter Betschart.

 

Mattia Tudisco, service technique volaille