Lutter efficacement contre le SHI

La maladie du SHI donne du fil à retordre à de nombreuses exploitations d’engraissement porcin. Comment s’attaquer au problème et de quelle manière peut-on adapter l’alimentation des porcs pour améliorer la situation? Voici nos réponses.

Qu’est-ce que le SHI?

Le SHI est l’abréviation du syndrome hémorragique intestinal. Il est provoqué par une production de gaz dans le gros intestin du porc qui entraîne une torsion de l’appareil intestinal autour de ses attaches mésentériques. Ces torsions compriment les veines de l’intestin.  Le sang ne circule plus correctement, ce qui cause une hémorragie dans l’intestin. La mauvaise irrigation sanguine des autres organes entraîne alors une défaillance multiviscérale.

Il existe différents facteurs de risque.  À ce jour, les raisons de l’apparition de cette maladie ne sont pas entièrement connues. En cas de SHI sur une exploitation, il convient de contrôler les facteurs suivants:

  • Hygiène (en particulier des aliments)
  • Alimentation
  • Gestion des animaux
  • Génétique

Comment protéger mes animaux du SHI?

Il existe différents facteurs pouvant favoriser l’apparition du SHI. De nombreux facteurs de stress peuvent être évités grâce à l’optimisation du système de gestion. L’engraissement devrait être maintenu à une intensité optimale, un engraissement trop intensif favorisant l’apparition de SHI.

Face au problème du SHI, il convient également de toujours vérifier la qualité de l’eau. La désinfection de l’eau a permis d’obtenir de bons résultats.

Dans le cas de cette maladie, l’hygiène des aliments joue un rôle particulièrement important. Il est indispensable de nettoyer régulièrement les silos, l’ensemble du système d’alimentation liquide et les automates. En outre, il est recommandé de faire régulièrement tourner à vide les silos et les automates. Lors de la distribution de petit-lait, il faut veiller à la stabilisation du produit. La quantité de petit-lait dans la ration ne devrait pas représenter plus de 25 % de la matière sèche. Dans le cas contraire, la quantité de lactose non digéré parvenant dans le gros intestin augmente, ce qui accroît le risque de flatulences.

GRANOVIT offre un soutien professionnel en matière d’hygiène alimentaire avec son service de nettoyage de silo et un concept d’hygiène pour les installations d’aliments liquides.

Les atouts des lignes MAXI de GRANOVIT pour lutter contre le SHI

  • La teneur en fibres et leur digestibilité sont étudiées pour que les animaux soient mieux rassasiés et évitent de trop manger.
     
  • Des bactéries probiotiques et des acides spécifiques sont ajoutés dans les aliments afin de réduire la pression des germes dans l’intestin. Les aliments sont mieux digérés et ne s’accumulent pas. En outre, les bactéries probiotiques et les acides favorisent un microbiote intestinal sain et stable.
     
  • Tous les aliments d’engraissement subissent un traitement thermique et sont hygiénisés afin d’éliminer les germes pathogènes.
     
  • Les aliments  de Granovit se caractérisent par un degré de mouture optimal des matières premières et une structure idéale. Une mouture trop fine augmente le transit intestinal et peut entraîner l’apparition du SHI.

Avez-vous des questions au sujet du SHI? Votre conseiller de vente régional et le service technique porcin de Granovit sont là pour vous répondre.


Fabienne Brägger & Tamlyn Maclear, Conseillères techniques