L’engraissement de veaux smart – Nouveau tank à lait de chez Förster Technique

Le nouveau smart tank de chez Förster Technique refroidit et stocke le lait pour les veaux à l’engrais de façon efficace tout en réduisant la charge de travail. Cela est dû au fait que le système de traite, le tank à lait et l’automate des veaux sont interconnectés et peuvent être commandés par application, sur tablette ou Smartphone. Le nouveau tank assure la qualité du lait et présente un circuit fermé de la tétine à l’automate à lait.

Chez la famille Heeb de Lienz (SG), le lait passe ainsi du robot de traite directement dans le smart tank et de là, à l’automate à lait.

L’exploitation de la famille Heeb se situe au-dessus de la vallée du Rhin en zone de montagne 2. Le domaine est exploité par les frères Markus (agriculteur) et Stefan (mécanicien agricole de formation). Stefan travail à temps partiel sur l’exploitation et est encore actif en tant qu’indépendant dans la construction de routes.

Markus, sa conjointe, un stagiaire, son père et sa mère s’impliquent à fond sur leur domaine. Le fils de deux ans ainsi que la fille de 5 ans sont également déjà d’une grande aide sur l’exploitation. Les prairies et les pâturages de la famille Heeb se trouvent en partie sur des pentes très escarpées ce qui exige beaucoup de travail. L’exploitation des prairies artificielles, des grandes cultures et des forêts demande elle aussi une part en main-d’œuvre non négligeable lorsqu’il s’agit récolter des fourrages ou de faire du bois. L’exploitation est donc gérée comme une vraie entreprise familiale.

A côté de la maison d’habitation typique de la région et du rural annexé, une nouvelle étable en stabulation libre a pu être construite pour les vaches laitières et les génisses d’élevage. La toiture a été recouverte en 2008 d’une installation photovoltaïque avec une production moyenne de 120'000 kW d’électricité par an qui est injectée dans le réseau.

La famille Heeb détient environ 30 vaches laitières de différentes races sur l’exploitation mais principalement des Brunes. On rencontre aussi des vaches de race Holstein et Red-Holstein. Depuis une année, elles sont traites avec un robot d’occasion. Les vaches sont en circuit dirigé en raison des aménagements qu’il était nécessaire de faire lors de la transformation de l’écurie. La moitié des 100 génisses détenues sur l’exploitation sont sous contrat d’élevage. Une part importante des propres génisses sont vendues après le premier vêlage. Markus insémine ses génisses avec des semences sexées pour obtenir un maximum de vachettes afin de les vendre après leur premier vêlage. L’été, les animaux d’élevage sont à l’alpage, les vaches, quant à elles, restent sur l’exploitation. Comme il n’y avait pas de route d’accès dans le passé, l’engraissement de veaux est une tradition sur le domaine pour valoriser le lait produit. Jusqu’à 120 veaux blancs sont engraissés par année avec du lait et de la poudre de lait. Depuis 10 ans, c’est de la poudre de lait Granovit qui est utilisée. Il reste un potentiel de croissance autant sur le bâtiment des vaches que sur celui des veaux et les deux branches de production vont encore être agrandies dans le futur.

Les conditions techniques pour une exploitation en croissance sont bien remplies sur le domaine. A côté du robot de traite, l’altier des veaux à l’engrais a aussi pu être modernisé il y a trois mois. Une conduite souterraine de 50 mètres amène le lait de l’écurie des vaches directement jusqu’au smart tank. Là, il est réfrigéré et se grade dans des conditions irréprochables même par temps chaud. Lorsque l’automate à colliers commande du lait, le lait frais est mélangé à de la poudre de lait selon les besoins de chaque veau. Jusqu’à quatre groupes séparés peuvent être programmés sur l’automate. Dès que le tank à lait est vide, le robot de traite est bloqué par ce dernier pour permettre le lavage automatique de l’automate et du tank (de façon alternée avec de l’alcalin et de l’acide). Une fois le lavage terminé, l’automate à lait débloque le robot aussi de façon automatique. Avec un volume de 300 litres, la quantité de lait trait est bien adaptée aux besoins des veaux. Makus reçoit les informations directement sur son téléphone portable. Le technicien des veaux peut également accéder aux données de l’exploitation via l’application et adapter la courbe de distribution en fonction des performances.

Au cours des trois premières semaines de vie, les veaux sont gardés en igloos individuels comme ils naissent avec un système immunitaire faible. Le colostrum de la mère, ou celui d’une autre vache vivant dans l’écurie depuis longtemps, est d’une importance particulière pour les défenses immunitaires des veaux. L’approvisionnement en colostrum doit être assuré en quantité suffisante (3-4 litres) au plus tard 2h après la naissance. Cette protection dure deux bonnes semaines. Pendant ce temps, le veau commence à construire son propre système immunitaire. Il faut compter au moins trois semaines avant qu’une protection suffisante ne soit garantie. C’est pourquoi cette garde individuelle des veaux nouveau-nés est un choix judicieux. Après ces trois semaines, les veaux sont mis en groupe. Ils démarrent de façon plus vive et l’utilisation de médicament peut être réduite.

Les veaux sont regroupés avec leurs congénères du même âge. Quatre groupes sont formé dont un groupe de veaux d’élevage. Ce groupe à une station au DAL avec un portail derrière qui se ferme lorsqu’un veau consomme sont lait pour qu’il soit tranquille. Ceci permet de réduire le risque de tétée mutuelle par la suite. Chaque groupe déménage jusqu’à trois fois sur l’exploitation en fonction de la taille des veaux. Chaque groupe a sa propre courbe de buvée sur l’automate et est alimenté selon ses besoins.

Les animaux d’élevages reçoivent à côté du lait une ration totale mélangée (Bull Position) de chez Granovit. Grâce à cette RTM, l’ingestion accroît plus rapidement et le développement de la panse est favorisé. Avec ce mélange, l’ingestion est jusqu’à 20% supérieure à la norme et les animaux présentent aussi un accroissement supérieur. Le mélange se compose d’ensilage de maïs, de foin et du concentré Bull Position. Les veaux d’élevage sont nourris avec ce mélange jusqu’à atteindre 180-200kg après quoi, ils reçoivent du foin, de l’ensilage d’herbe et de l’ensilage de maïs.

La famille Heeb est très satisfaite des succès obtenus dans l’engraissement et l’élevage des veaux. La rationalisation du travail fournie par le smart tank complète bien le robot de traite.

Granovit souhaite à la famille Heeb tout le meilleur pour l’avenir et les remercie tout particulièrement pour l’accueil chaleureux sur leur exploitation.

Rebecca Krieg, Spécialiste Vaches laitières